Côte d’Ivoire: La misère de l’étudiant

La misère de l'étudiant ivoirien

Pauvre étudiant !

On te vole des années

On te gaze

On te frappe

On t’emprisonne

On te viole des fois même

Et pire encore…

 

Malgré tout, tu obtiens ton diplôme

Et on te dit : « tu as fait quelle bonne étude même…!? »

Et on te dit encore: « mais s’il n’y a pas de travail, créé ton entreprise. En Europe, c’est ce que tous les jeunes de ton âge font ! »

Et on te refuse tout financement parce qu’étudiant

Et on soumet ta modeste entreprise au langage du « mouiller la barbe », du « faire mon guè », du « faut parler français », du « mon petit, voilà ton viééé ! ». Bref au racket quoi !

Pendant ce temps, l’analphabète est fonctionnaire d’État

Son mérite, la seule force d’une Kalachnikov et des amulettes

Quelques Bang-Bang en l’air, et il est millionnaire

Pour quelques chanceux, le salut se trouve dans le « bon » patronyme

 

Quand tu parles, on dit « c’est toi qui sais faire politique quoi !? »

Quand tu écris, on dit « c’est toi qui comprends français quoi !? »

Quand tu écoutes, on dit « c’est toi qui sais ce qui est bon quoi !? »

Quand tu chantes, on dit « c’est toi qui sais te jouer les Norbert Zongo quoi !? »

Quand tu marches, on dit « c’est toi qui sais comment on occupe les rues quoi »

Quand tu pleures, on dit « tes larmes seules ne vont pas payer ta scolarité »

 

Je comprends pourquoi faire tomber sa carte d’étudiant te vaut un juron bien huilé et des sourires narquois

Je comprends pourquoi les petits frères préfèrent les vêtements de camouflage en lieu et place de la sape de l’intello

Je comprends pourquoi le  »brouteur » (l’arnaqueur) est adulé tandis que le docteur est ignoré

Je comprends pourquoi on te donne du presque « gbinzin » (nourriture de mauvaise qualité) à bouffer

 

Bon de toute manière, ils sont déjà au courant de ta mise en garde

« Quand ça commence, on dit étudiant aime trop palabres ! »

Eh étudiant, yako !!!!!!!!!

Tu es déjà né, bats-toi pour t’en sortir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *